Actus

Convergence IT / OT : une grande histoire qui s’écrit.

Pourquoi la convergence des technologies IT et OT s'opère-t-elle et quels en sont les contraintes et les bénéfices ?

Lire la suite...

Offre d'emploi: Technico-Commercial / Technico-Commerciale

Rejoignez une entreprise pleine d'ambitions où il fait bon travailler ! ATYS recrute un(e) Technico-Commercial(e) sur Toulouse. 

Lire la suite...

Cybersécurité industrielle, pourquoi êtes-vous concerné ?

5 préjugés courants passés au crible pour vous convaincre que vous êtes concerné par la cybersécurité et qu’il existe des solutions pour agir.

Lire la suite...

Actualités

Pourquoi faut-il mettre à jour régulièrement votre logiciel de supervision?

Mettre à jour logiciel SCADA - supervision industrielleSouvent perçues comme sources de complications ou responsables d’interruptions fonctionnelles des équipements, les mises à jour des solutions SCADA sont parfois négligées.

Considérées comme optionnelles, on oublie qu’elles sont en réalité indispensables pour assurer la pérennité de vos installations et la qualité de vos process.

 

Alors pourquoi faire évoluer un logiciel de supervision qui répond globalement à vos attentes à l’usage ?

Simplifier les partages de données.

Au-delà des ajouts fonctionnels dont vous pouvez plus ou moins percevoir les bénéfices selon vos usages, mettre à jour votre logiciel de supervision vous permet de gagner en efficacité opérationnelle. Les gains des mises à jour ne se perçoivent pas uniquement en termes de nouvelles fonctionnalités : elles participent à l’optimisation des échanges avec les autres systèmes d’information de l’entreprise en facilitant le traitement des données partagées. Ce constat est d’autant plus vrai si l’on prend en compte l’évolution incontournable que connaissent aujourd’hui les systèmes d’information industriels avec notamment l’émergence de l’IIOT. Toujours plus ouverts, ils sont contraints d’échanger davantage de données et d’effectuer des traitements plus lourds et plus nombreux.

En repoussant les mises à jour, vous risquez de générer des lenteurs et de freiner la productivité de l’entreprise, voire de rendre votre supervision incompatible avec de nouveaux équipements.


Améliorer les conditions d'utilisation.

Cette simplification des échanges et des traitements des données participe par ailleurs à l’amélioration des conditions d’utilisation de vos interfaces. Dans un monde où chacun est désormais habitué à disposer rapidement et facilement des informations dont il a besoin, les différents profils d’utilisateurs de vos applications industrielles (opérateurs, techniciens de maintenance, responsables…) doivent pouvoir bénéficier d’un environnement fluide qui contribue à leur confort d’utilisation. Il est nécessaire qu’ils puissent accéder rapidement et facilement à des informations pertinentes et personnalisées répondant à leurs besoins. De plus, les évolutions graphiques des interfaces facilitent leur appropriation et leur usage au quotidien. 

La mise à jour de la version logicielle permet d’être en phase avec les habitudes et les attentes de chaque utilisateur en matière d’ergonomie, de rapidité de fonctionnement et de style d’interfaces.

Par ailleurs, les versions les plus anciennes répondent très rarement aux besoins d’échanges collaboratifs.

 

Bénéficier d'une garantie de l'éditeur.

Difficile de demander à l’éditeur de votre solution de supervision qu’il vous apporte un support sur un logiciel qui n’a pas été mis à jour depuis plus de 10 ans… L’un des avantages d’effectuer les mises à jour régulières est que vous bénéficiez d’un suivi de l’éditeur qui interviendra pour corriger d’éventuels bugs que vous auriez détectés. Si vous disposez d’une version récente (N-1), l’éditeur vous proposera probablement d’installer un patch gratuit vous permettant de régler le problème rencontré, mais si la version est plus ancienne il y a de fortes chances pour qu’elle ne soit plus maintenue. Dans ce cas, il vous sera conseillé de réaliser la mise à jour, ce qui sera d’autant plus coûteux que l’écart de versions sera important et pourra entraîner une migration de l’application complexe, voire hasardeuse.

 

Vous éviter des migrations aux conséquences hasardeuses.

Vous vous dites peut-être que quitte à faire évoluer votre système SCADA, autant attendre qu’il soit définitivement obsolète pour réaliser une mise à jour. Il est vrai que les conséquences opérationnelles des mises à jour sont difficiles à évaluer précisément et qu’il existe toujours une probabilité que vous soyez contraint de faire évoluer d’autres équipements hardware ou software pour des raisons de compatibilité.

Ce qui demeure certain, c’est que plus votre version logicielle est dépassée, plus il sera difficile de prédire les impacts d’une mise à jour sur vos équipements terrains et sur vos autres systèmes d’information.

Cela peut conduire à un arrêt prolongé de vos équipements et à des surcoûts non prévus dans votre budget initial de mise à jour. Disposer d’une version logicielle actualisée favorise donc une meilleure appréhension des impacts potentiels lorsque des mises à jour ou des patchs s’imposent.

Dans tous les cas, il est conseillé de faire réaliser une étude technique par des professionnels intégrateurs qui vous permettra d’évaluer le périmètre des impacts liés aux mises à jour envisagées et d’être accompagné dans la gestion des étapes à suivre.

 

Améliorer la cybersécurité de vos systèmes industriels.

Plus vos systèmes industriels bénéficient de mises à jour récentes, mieux ils sont protégés face aux risques de cyberattaques. En mettant à jour vos systèmes d’exploitation et vos applications logicielles comme votre logiciel SCADA vous participez à mieux vous prémunir face à ces dangers. A noter qu’une mise à jour de votre OS peut vous contraindre à faire évoluer en même temps votre logiciel de supervision pour des raisons de compatibilité. Pour faciliter la planification des mises à jour, l’ANSSI recommande de procéder par étapes :

   1- Appliquer systématiquement les correctifs aux stations d’ingénierie et postes nomades.
   2- Appliquer périodiquement les correctifs sur les stations opérateurs.
   3- Appliquer lors de la maintenance les correctifs sur les installations sensibles.

Et pour ceux qui penseraient ne pas être concernés par les problématiques de cybersécurité, on vous invite à lire notre article : Cybersécurité industrielle, êtes-vous sûr d’être à l’abri ?

 

Répartir vos coûts dans le temps.

On peut aussi percevoir un avantage économique à réaliser des mises à jour régulières. Tôt au tard, vous savez que vos systèmes devront évoluer, que ce soit parce que la révolution technologique l’impose ou parce que vous devez remplir vos objectifs de productivité. Comme expliqué précédemment, plus vous attendrez, plus les migrations se révéleront complexes et par conséquent coûteuses… En choisissant de réaliser des mises à jour régulières, vous répartissez vos investissements dans le temps et vous évitez les dépenses liées aux conséquences imprévues des mises à jour lourdes.

 

La virtualisation, le faux-remède contre l'obsolescence des systèmes :

Certains industriels envisagent la virtualisation comme moyen pour conserver leurs anciennes applications et éviter les coûts et les impacts d’une migration lourde. La virtualisation consiste à faire fonctionner plusieurs systèmes d'exploitation et/ou plusieurs applications sur une même machine, comme s'ils fonctionnaient sur des machines physiques distinctes. Elle permet donc de pouvoir faire cohabiter différentes versions de systèmes d’exploitation et d’applications ensemble.

Si cette solution présente des avantages économiques et fonctionnels indéniables, il n’en résulte pas moins que les mises à jour demeurent essentielles si vous souhaitez bénéficier d’une protection efficace contre les cyberattaques et disposer de conditions d’utilisation optimales.

La virtualisation est intéressante pour pouvoir faire évoluer progressivement vos systèmes en choisissant les stations que vous souhaitez mettre à jour en priorité sans impacter les autres postes, mais elle ne dispense pas de réaliser des mises à jour régulières. Seule la mise en place d’une politique de management des mises à jour vous garantira une utilisation fiable, sécurisée et performante de vos applications.

 

Comment mettre à jour son logiciel de supervision ?

On voit que plus les mises à jour sont régulières, plus la supervision répond aux exigences de productivité, d’efficacité en permettant l’intégration de nouveaux équipements, protocoles et en s’adaptant aux nouvelles pratiques collaboratives. Disposer d’une version à jour répond aux contraintes de cybersécurité et participe activement à la sécurité des systèmes. Enfin, plus on tarde à mettre à jour son logiciel, plus la migration de l’application peut être coûteuse et hasardeuse.

Le meilleur moyen est donc de disposer des nouvelles versions aussi régulièrement que l’éditeur les met à disposition. Le contrat de maintenance logiciel, incluant l’accès gratuit à toute nouvelle version, est donc le moyen le plus sur et le plus économique pour maintenir à jour sa supervision.


Au travers de son réseau de partenaires intégrateurs, ATYS concept s'engage à accompagner ses clients dans leur projet de migration ou de mises à jour de leurs systèmes d'information industriels.

Grâce à son offre complète de services et de contrats de maintenance, ATYS concept garantit la pérennité, l'évolution et la maintenance des solutions commercialisées.

 

© Atys concept 2011. Tous droits réservés.