Actualités

Comment obtenir une mesure fiable et objective de vos économies d’énergie ?

Si vous avez engagé votre entreprise dans un processus de management des énergies ou que vous vous apprêtez à le faire, vous êtes peut-être confronté à la difficulté de savoir comment mesurer les économies d’énergie à la suite de la mise en place d’un plan d’actions. Cela n’a rien d’étonnant puisque, par définition, les économies d’énergie correspondent précisément à l’absence d’une consommation et qu’elles ne peuvent donc pas être mesurées directement. Pour évaluer les gains énergétiques réalisés, il faut donc procéder à une comparaison entre les mesures des consommations d’énergie avant et après l’implémentation du plan d’actions.

Jusque-là, vous nous direz : « rien de sorcier ». Sauf que si vous voulez pouvoir obtenir une mesure fiable de vos économies, vous allez devoir tenir compte d’un certain nombre de variables. Car il ne suffit pas de faire un état des lieux avant et après l’application du plan d’actions pour savoir si vos actions engagées sont efficaces. Vos consommations d’énergie dépendent en effet d’un ensemble de facteurs influants tels que la hausse ou la baisse du niveau de la production pouvant influencer les économies réalisées indépendamment des actions énergétiques mises en œuvre.

 

Il est donc essentiel de vous appuyer sur une méthode qui a fait ses preuves et qui vous permettra de définir avec justesse et objectivité vos économies d’énergie.

 

CHOISIR UNE METHODE FIABLE ET RECONNUE

Le protocole IPMVP (International Performance Measurement and Verification Protocol) permet de juger de l’impact réel d’une démarche d’amélioration de la performance énergétique par la mesure des consommations passées et futures en tenant compte des facteurs influents, variables d'ajustement. Créé en 1997 par l'association américaine d'ingénieurs à but non lucratif Efficiency Valuation Organization (EVO), il est devenu un protocole de référence reconnu à l’international. En France, l’IPMVP est recommandé par l'Ademe et le Ministère du Développement Durable comme outil de mesure dans le cadre de démarches d'efficacité énergétique.

 

LA MESURE DES ECONOMIES D’ENERGIE SELON L’IPMVP

Toute la méthode IPMVP pour la mesure des économies d’énergie est basée sur la formule suivante :

Economie (quantité d’énergie mesurée en kWh) =

(Energie de la période de référence – Energie de la période de suivi) +/- Ajustements

 

Pour calculer vos économies d’énergie selon l’IPMVP, il faut commencer par estimer une période de référence pendant laquelle on mesure l’énergie consommée avant que les actions d’économie aient été engagées. On compare ensuite ces mesures avec celles effectuées pendant la période suivant la mise en place du plan d’actions, ajustées de variables préalablement définies. Ces variables peuvent être périodiques (nombre de jours ouvrés, saisonnalité, temps de marche effectif des machines…) ou non périodiques (changement d’équipements, isolation du bâtiment…). Leur prise en compte permet d’ajuster aux mêmes conditions les consommations de la période de référence et celles de la période de suivi.

Les économies d’énergie calculées selon le protocole IPMVP sont donc le résultat d’une suite d’algorithmes issus de méthodes de statistiques et de régression linéaire multiple. 
In fine, ces calculs peuvent donner lieu à une représentation graphique ressemblant à celle-ci : 

 

 représentation graphique du gain calculé selon l'IPMVP

 

 

LES OPTIONS DE METHODE POSSIBLES

Comme vous pouvez être amené à devoir adapter le périmètre de vos mesures d’économie d’énergie au regard de vos réalités terrains (données disponibles, coûts…), l’IPMVP propose 4 configurations possibles de mesure et vérification. Le protocole vous laisse libre de choisir l’option la plus adéquate à votre situation :

Les différentes options de la méthode de calcul du gain

Les options A et B se prêtent à des mesures pouvant être isolées de l’ensemble du site. C’est le cas par exemple de l’installation d’équipements qui peut être évaluée indépendamment du reste du bâtiment. Ces options nécessitent la présence de compteur(s) dédié(s) mais signifient souvent des ajustements moins complexes. Les options C et D sont utilisées lorsqu’il est plus difficile d’isoler les mesures d’économie d’énergie de l’ensemble des opérations du site.

ISOLEMENT DES MODICATIONS :

  • OPTION A : Mesurage seulement des éléments clés du calcul et estimation des autres paramètres.
  • OPTION B : Mesurage de l’intégralité des paramètres, aucune estimation autorisée.

 SITE ENTIER :

  • OPTION C : Mesurage sur le site entier en continu à partir des relevés de compteurs et des factures fournisseurs.
  • OPTION D : Simulation des consommations à partir d’un échantillon de données calibrées. Utilisée lorsque certaines données sont jugées peu fiables ou manquantes.

 

COMMENT FACILITER L’APPLICATION DE L’IPMVP ?

Selon l’option méthodologique que vous allez choisir et le nombre de variables que vous souhaitez inclure, le calcul des économies d’énergie peut donc s’avérer complexe. Par ailleurs, si l’utilisation du protocole IPMVP demeure gratuite, son application peut engendrer des coûts variables selon la nature de votre projet et l’option retenue.

Pour faciliter le calcul de vos économies d’énergie en respectant l’application du protocole IPMVP, des solutions logicielles existent. Pour vous aider à faire le bon choix, voici les principaux critères à prendre en compte :

 

1-     Création des actions énergétiques : l’interface doit vous permettre de créer autant d’actions que souhaité et de pouvoir consulter et valider à tout moment leur état d’avancement.

2-     Définition des périodes : vous devez pouvoir attribuer à chaque action une date de début et de fin pour la période de référence, la période correspondant à la phase d’action et la période de suivi.

3-     Choix de l’option de mesurage : comme expliqué plus haut, vous devez pouvoir définir pour chaque action le type d’option (A, B, C ou D) correspondant à la méthode de mesure appropriée.

4-     Choix du type de source des données : vous devez pouvoir importer et exporter librement les données correspondant aux mesures, qu’elles proviennent directement de capteurs, d’un système de GTC tiers ou d’un import Excel.

5-     Choix des différents facteurs influents : le logiciel doit vous permettre d’affilier des facteurs influents (variables) aux différentes actions énergétiques que vous créez.

6-     Calcul automatique des coefficients : l’interface doit permettre de calculer automatiquement l’impact des variables pour proposer une consommation de référence ajustée fiable.

7-     Valorisation budgétaire des coûts et actions énergétiques : vous devez pouvoir affecter à chaque action des informations sur le coût de l’énergie avant et après travaux, ainsi que sur le coût de l’action énergétique. Le logiciel vous proposera alors d’effectuer le calcul automatique de la durée du ROI estimé selon la période de suivi indiquée.

8-     Calcul automatique des gains : le logiciel doit calculer automatiquement les différents indicateurs de gains.

9-     Représentation graphique des résultats : le logiciel mettra à votre disposition une représentation graphique vous permettant un confort d’analyse des économies réalisées et favorisant une communication interne ou externe à l’entreprise.

10-   Rapport automatique d’activité pouvant alimenter la revue énergétique (ISO 50001) : l’interface vous proposera une sortie automatique ou à la demande un rapport des actions énergétiques, faisant gagner un temps précieux dans la présentation des résultats.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur le protocole IPMVP ? Le site d’EVO propose le libre téléchargement des 3 volumes de référence sur le sujet : > en savoir plus

 

 

ATYS concept distribue et intègre la solution logicielle Miv Performer qui s’appuie sur le protocole de Mesure et de Vérification IPMVP et fournit les moyens d'analyse, de recherche de progrès, de contrôle des données et de suivi des actions (réglages, travaux, etc.) afin de formaliser la revue énergétique.

 

> Contactez-nous pour en savoir plus

© Atys concept 2011. Tous droits réservés.